LE PATRIMOINE DE SAINTE-NÉOMAYE

Un patrimoine riche et varié

Lavoirs, Pont-Neuf, Fontaines et églises témoignent de l'héritage et de l'histoire de la commune.

Le lavoir de Fontcreuse

Lavoir de FontcreuseSitué près de la voie ferrée, ses eaux, comme celles de la Fontaine de Madame, alimentaient les douves du château fort.
Un grand nombre de pèlerins se rassemblaient à différentes dates pour prier et se soigner à proximité de la Fontaine de Fontcreuse située dans les coteaux, avec l’eau de la fontaine et les plantes médicinales de l’environnement. Les eaux de ce lavoir, d’après les anciens du village, possèderaient des propriétés soignant des affections rénales et hépatiques.

Le lavoir de la Chesnaye

Le lavoir fut totalement réhabilité par l'Association Intermédiaire du Saint-Maixentais sur les conseils de Yann Le Diméet, architecte-conseiller.

Le lavoir des Fontenelles

Dégradé par la végétation, les abords du lavoir sont restaurés en 2007.

Il aura fallu 10 mois de travaux réalisés par l'équipes du Chantier d'Insertion du Val de Sèvre (mars à décembre 2007).

LE PETIT PATRIMOINE DE

LA COMMUNE

LE PETIT PATRIMOINE

DE LA COMMUNE

VOUS AIMEREZ AUSSI

VOUS AIMEREZ AUSSI

Le Saviez-vous ?

De nombreux spéléologues ont exploré les eaux souterraines de Fontcreuse et découvert de grandes salles avec de belles concrétions calcaires très grandes et très nombreuses, remontant jusqu’à un puit dans le village d’Aiript sur la commune de Romans.

Voir Retour à la source…Plongée souterraine à Sainte-Néomaye

En vidéo : Plongée souterraine dans la résurgence de Ste-Néomaye (Fontcreuse) en Deux-Sèvres - Octobre 2019

Photos © Spéléo Spit Club St Maixentais : Dans la rivière souterraine & Exploration spéléologie de la rivière souterraine

Le Pont-Neuf

Vieux pont très renommé, il date du XIIème siècle et servait pour le transport des marchandises entre le pays nantais et le pays mellois. Il était également emprunté par les pellerins allant à St-Jacques-de-Compostelle et par les marchands sauniers. Les formes des arches sont toutes différentes (une grande et les autres plus petites) ceci pour faciliter l’écoulement des eaux en périodes de crues.

Le Pont-Bressuire

Fontaine de Madame

Cette fontaine est située dans un coteau donnant sur la Sèvre, elle serait due à un miracle de la Sainte : un jour, voyant son troupeau de moutons mourir de soif, elle implora Dieu et frappa le sol de sa houlette, l’eau se mit à jaillir ; il est vrai que cette source est abondante, que l’eau y est très pure et ne tari jamais, même pendant les grandes sécheresses, l’eau descendant du coteau et s’écoulant sous le pont de Bressuire.

L'Église

Au VIème siècle, la paroisse de Ste-Néomaye fait partie de l’Archiprêtré d’Exoudun. Elle possède une chapelle érigée sur le tombeau de la Sainte ; elle fut détruite au VIIIème siècle. Au XII siècle, on érige alors sur l’emplacement de cette chapelle une église qui fut complètement ruinée pendant les guerres de religion et laissée à l’abandon pendant presque 400 ans.

En 1695, a débuté la reconstruction de l’église au même endroit mais en modifiant la structure : en l’allongeant au sud et en la raccourcissant au nord et en diminuant la hauteur car le clocher n’existait plus.

La chaire est celle de l’ancienne église de Breloux ainsi que le bénitier qui porte une inscription latine « HOC VAS ELABORAVIT L.F. COUTU-RIER HUJUSCE RECTOR ECCLESIAE » : « ce bénitier a été fait par L.F. Couturier, curé de cette église » et font partie de l’église depuis la Révolution.

SAINTE-NEOMAYE

Une commune où le patrimoine historique est ancré dans le paysage